Au débouché de la rue des Francs-Bourgeois, la terrasse de Ma Bourgogne - qui s'appelait le Café des Arcades au XIXe siècle- est un endroit des plus romantiques de Paris pour méditer ou boire un verre en admirant ce joyau qu’est la Place des Vosges.

 

 

 

 

 

 

Donnée” aux Parisiens par le bon Roi Henri IV et conçue par le bon Sully, la Place des Vosges - autrefois baptisée Royale- demeure un joyau de Paris. L’ordonnancement et l’équilibre de ses 36 pavillons - 9 par côté- a traversé les siècles sans subir les outrages du temps. Elle est l’un des témoignages architecturaux les plus expressif du Grand Siècle et l’une des premières opérations d’urbanisme de Paris.


Bâtie selon l’influence Italienne, la plus ancienne place de Paris est aussi un joyaux caché. Elle est tout le contraire de la Concorde ou de la place Vendôme où convergent rues et avenues. C’est presque à croire que les rues s’échinent à l’éviter pour lui garantir un calme privilégié que l’on goûtera sous ses arcades, si rares dans les rues de Paris. Une enclave dans Paris, à l’abri du temps.

ci-contre : L'inauguration de la place Royale à l'occasion des fêtes données pour le mariage de Louis XIII et d'Anne d'Autriche.
(huile sur bois, école polonaise, XVIIe siècle- Paris, musée Carnavalet ).